TOGO: RETOUR SUR LE CONGRES DE LA FTF

Le samedi 23 février s’est déroulé dans les locaux de l’Hotel Sancta Maria, les travaux du Congrès annuel de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Initialement prévu pour débuter à 08h00, le Congrès a finalement démarré à 9h30min. Le Congrès a réuni la FTF, le Comité National Olympique du Togo (CNOT), les Présidents de Ligues, les Présidents de Clubs, les invités et les journalistes.

Après la cérémonie d’ouverture, le président de la FTF le Col. Guy Akpovi a adressé son discours à l’assistance suivi de celui du Ministre en charge du sport Mr Katari FOLI BAZI avant une courte pause de 15min pour déjeuner dans le jardin de l’Hôtel Sancta Maria.

Le président de la FTF tout comme Mr le Ministre ont eu à peu près le même discours notamment l’apport positif du chef de l’État son excellence Mr Faure GNASSINGBÉ, les remerciements au public sportif, aux journalistes,  et aux membres du comités. Ils ont parlé de l’assainissement des relations avec la FIFA par l’intermédiaire du sénégalais Mr FAYE Djamil (Expert à la FTF); l’accès aux projets de la FIFA dont ne bénéficiaient plus le TOGO depuis 2013. Ils ont touché des points essentiels notamment la rénovation des Stades dans les villes d’Atakpamé, de Sokodé et de Kara.

Aussi ils ont fait part de leur amertume face aux différents cas de violences survenus sur nos stades dernièrement. Sur ce ils ont promis une réunion prévue après ce congrès pour prendre les décisions qui vont endiguer durablement les violences orchestrées sur les stades de football au Togo.

S’agissant du bilan, la FTF a parlé de l’organisation régulière du championnat national repris depuis 3 ans, l’organisation du tournoi UFOA-B des U20, la participation au tournoi UFOA-B Dames en ce qui concerne le football féminin et le projet Graines du Togo du sélectionneur Mr Claude Leroy. Sur le plan financier, le Togo a dépensé 1.261.978.450 FCFA sur l’année 2018.
Ils ont promis œuvrer pour que le Togo retrouve la Coupe du monde et ont souhaité bonne chance à nos Éperviers pour la rencontre de mars prochain à Cotonou contre les Écureuils du Bénin comptant pour la qualification à la CAN Égypte 2019.

Les journalistes ont été ensuite conviés à quitter la salle du Congrès pour laisser place aux discussions à huis clos entre Congressistes. Après plus d’une heure de temps d’attente les journalistes seront conviés à la salle d’assise du congrès pour échanger avec les autorités sur les points essentiels qui empiètent le football National surtout les violences sur nos différents stades et l’apport des médias au près du public.

Après s’en ai suivi la conférence de presse tant entendu des médias au cours de laquelle le Président de la FTF à eu à répondre aux différentes questions des journalistes présents.

Et pour mot de fin les autorités ont loué l’apport capital des journalistes et les ont convié à continuer par œuvrer pour un climat de paix et de fair-play en intensifiant la sensibilisation du public sportif pour le bon fonctionnement de la suite du championnat national et du football togolais en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com