TOGO/D2/J15: DE NOUVELLES VIOLENCES DANS LE FOOTBALL AU TOGO

A une semaine des violents incidents survenus à Kabou et à Dapaong lors de la 16è journée du Championnat National de D1, le Stade de Badou a été le théâtre de nouvelles violences.

En effet, la foule fut mécontente lorsque l’arbitre du match a sifflé un penalty pour les visiteurs alors que OKITI menait de 1 but à zéro. Il n’en fallait pas plus pour déclencher les jets de pierres et courses poursuites sur le stade. Les forces de l’ordre ont dû user de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. On dénombre beaucoup de blessés parmi les joueurs, supporters, dirigeants et officiels du match. Cette nouvelle scène de violence vient saper les efforts d’apaisement initiés par la FTF et interpelle cette dernière sur le caractère urgent de solutions idoines pour préserver la sécurité et l’intégrité des acteurs du football sur les différents stades du Togo.

Par ailleurs notons que le match comptait pour la 15è journée de la D2 zone sud et mettait aux prises OKITI de Badou et IFODJE d’Atakpamé.

En attendant les décisions du Comité de discipline de la FTF et les conclusions de l’enquête qui va situer les responsabilités des uns et des autres, FOOT CHRONIQUE souhaite prompt rétablissement aux victimes et demandent à tout le public sportif de s’apaiser et laisser le ballon rouler sur nos stades dans la quiétude.

Le football est un jeu et doit le rester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com