LANCEMENT DU TOURNOI UFOA-B DES NATIONS U-20

Le tournoi de l’Union de Football Ouest Africaine B (UFOA B) a démarré hier 6 Décembre 2018 avec deux matchs joués hier notamment celui qui a opposé le Togo face au Mali. A la fin de cette première journée, on note un bon début des Sénégalais et une défaite de plus pour le foot Togolais.

Le Sénégal bat le Burkina Faso 2-0

En match d’ouverture à 15h30, les Etalons juniors ont été battu par deux buts à zéro lors de leur première sortie dans ce tournoi. Les sénégalais présent mardi soir lors de la victoire du club Jaraaf sur Koroki, ont emprunté le même chemin que leur aînés. Dès les trente premières minutes, les Etalons juniors se font remarqué par leur domination matinale, notamment avec de nombreuses occasions ça et là sans toutes fois inquiéter le goal sénégalais. Les sénégalais crispés et repliés sur eux-mêmes vont sortir la tête de l’eau juste après cette demi-heure dominé par les étalons juniors. C’est ainsi qu’à la 35 min Youssouph Badji ouvre le score pour le Sénégal. Surpris par ce but après avoir dominé, les Burkinabés vont subir durant les quinze minutes restantes.

De retour des vestiaires, les Etalons juniors vont reprendre le jeu en leur compte en multipliant les occasions dangereuses dans le camp sénégalais. Pour une deuxième fois, cette domination burkinabè sera neutre et sans effet sur la défense adverse qui est restée sereine. Ainsi alors qu’on croyait a une égalisation Burkinabè dans les dernières minutes, les Sénégalais sur un contre vont doucher les espoirs de toute une équipe en doublant la mise à la 93min grâce à Mamadou Danfa. C’est sur ce score que l’arbitre mit fin à la rencontre.

Un début compliqué pour les étalons juniors qui essayeront de se rattraper lors de la deuxième journée Samedi face au Mali à partir de 15h30 GMT.

Le Mali assomme le Togo 1-0.

La deuxième rencontre de cette première journée a opposé dans la soirée (18h30 GMT) le pays hôte, le Togo au Mali. Les poulains du coach AYIVI Ekouevi devait redonner le sourire à tout un peuple qui vivait encore sous le choc avec l’élimination des deux clubs (Koroki et Gomido) engagés dans les tours préliminaires des compétitions CAF sur cette même pelouse du Stade Municipal de Lomé.

Les Eperviers du Togo démarrent très bien cette rencontre devant des Maliens qui ne se laissaient pas intimider par la légère domination togolaise dans cette première partie. Comptant sur son public présent avec le groupe « Maman Togo » et quelques centaines de supporteurs présents, les Eperviers Juniors vont très bien négocier cette première partie en encaissant aucun but, même s’ils ont été sauvé par la barre transversale.

De retour des vestiaires, les Eperviers du Togo toujours dans leur solidarité, aussi bien défensive qu’au milieu du terrain vont maîtriser les attaques Malienes. Bloqués, les Maliens tenteront de nouvelles incursions sans toutefois réussir jusqu’à la 83″. Alors qu’on croyait à un match nul ou à un but tardif des Eperviers du Togo, les maliens ont prouvé qu’ils n’ont pas encore dit leur dernier mot. En effet, à 7min de la fin du temps réglementaire, le Mali ouvre le score grâce à Abdoulaye Kanou. Ce but permis à l’équipe malienne de passer le reste du temps à observer l’équipe togolaise courir derrière le but égalisateur. Les Eperviers ne reviendront pas au score jusqu’au coup de sifflet final.

Les Eperviers du Togo après cette défaite, occupe la troisième place du groupe A juste derrière le Sénégal et le Mali. En deuxième journée, les Eperviers se mesureront aux Sénégalais vainqueur du Burkina Faso plutôt en ouverture lors de cette première journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com