CAFCL: KOROKI ELIMINE AUX TIRS AUX BUTS PAR JARAAF

Battu à Dakar au Stade Demba Diop par 1 but à 0, KOROKI METETE de Tchamba attendait de pied ferme son adversaire du jour dans ce tour préliminaire de la Ligue des Champions CAF au stade Municipal de Lomé.

D’entrée, Brehima Traoré alignait une équipe offensive avec KOMLA AGBODO en pointe accompagné par BODZROMA KOKOUVI à gauche et SALAMI ASSOUMA à droite de l’attaque. Au milieu de terrain ILIASSOU OKE organisait le jeu entouré par Moses Michael en relayeur et NAAFIOU TOUKO en récupération. En défense le Coach Togolais a fait fort en repositionnant un attaquant (OUSMANE FOFANA, ndlr) auteur du seul but de la rencontre, au poste de latéral droit pour prendre de vitesse les visiteurs et apporter le surnombre en attaque. La charnière centrale est composée de SAMUDINI AYARA qui a été énorme accompagné de Gafarou BOUKARI qui se sont très bien battus en refoulant les tentatives adverses. Positionné sur le côté gauche Abdoul-Wahid TCHATCHIBARA a dû abandonné les siens sur blessure à la 10e min de jeu remplacé par GAFAROU Nekere ; et dans les buts ABD-LAZIZ SAMBAOU qui n’a pas eu beaucoup à faire durant les 90 min de jeu.

Pour conserver son avance et empêcher les offensives togolaise, l’ancien international sénégalais MALICK DAFF alignait un 4-5-1 défensif avec un PAPE NDIAYE remarquable dans les buts appuyé par une défense solide expérimentée et physique tenu par Momo CISSE; MATAR KANTE, PAPE NDIAYE et YOUSSOU DIAGNE.

Début de rencontre intéressant par KOROKI qui enchaînaient des occasions sans réussite. Il fallait attendre les 25′ de jeu pour avoir la grosse occasion de but togolaise sur un corner boté par ILIASSOU OKE et repris de la tête par KOMLA AGBODO qui trouvait PAPE NDIAYE sur sa trajectoire. Les occasions se multipliaient de chaque côté sans vraiment être franches jusqu’à la fin des 45 premières minutes. 0 but partout à la pause.

Au retour des vestiaires le match paraît équilibré des deux côtés. La meilleure occasion survenait à la 55′ de jeu suite à une très belle combinaison des joueurs de KOROKI mais le capitaine FOFANA manquait le cadre. Les visiteurs répliquaient aussitôt avec Benoît TOUPANE et ASSANE MBODJ qui manquaient aussi leur coup. A l’heure de jeu suite à une faute sur Bodzroma, ce dernier qui se charge de tirer donne une belle passe en retrait à son capitaine qui sans hésité place une lourde frappe qui finit dans la lucarne gauche du portier sénégalais (but à suivre ici👉 But de KOROKI vs ASC JARAAF). Juste après le but le public togolais s’éveilla et commença à pousser son équipe vers le but du break. Mais les offensives togolaises n’aboutissent pas face à une bonne défense sénégalaise regroupée qui repoussait à chaque fois le danger jusqu’à la fin du temps réglementaire.

Dans les 3min d’arrêt de jeu, l’expérimenté technicien sénégalais MALICK DAFF faisait entrer son gardien remplaçant CHEIKH NDOYE. Ce dernier fut le héros du match en repoussant de justesse deux des quatre tirs au but de KOROKI et qualifia ainsi son équipe sur le score final de 2—4 à la fin des épreuves fatidiques des tirs au buts.

Les hommes de Brehima Traoré n’ont pas pas démérité puisqu’ils auraient pu remporté ce match à plus de 2 buts d’écart s’ils étaient réalistes devant le but. Mais les troupes de MALICK DAFF ont su tenir défensivement jusqu’à arracher la qualification dans les tirs au buts.

Walla Félix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com