TOGO/CAN2019: L’ALGÉRIE S’OFFRE LE TOGO

Ce week-end de trêve internationale décrétée par la FIFA a été consacré aux éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. Après la défaite surprise du Bénin en terre Gambienne, le Togo avait la chance de prendre la tête de son groupe en battant l’Algérie à domicile. Malgré le déplacement du public sportif Togolais au Stade Municipal de Lomé, les Éperviers locaux ont perdus lamentablement face à des Fennecs qui sont désormais qualifiés et confortent par la même occasion leur première place en tête du groupe.

Pour ce match capital, le coach Leroy a convoqué l’expérimenté Ouro-Akoriko Sadate et le jeune Akakpo Wilson pour suppléer les absences de Djene et Ouro-Sama Hakim suspendus. Tout avait pourtant bien commencé après les applaudissements à l’échauffement et la reprise en chœur de l’hymne national du Togo par tout le stade.

Dès le début du match, les Algériens prennent le contrôle du jeu et alertent la défense Togolaise notamment à la 6′ lorsque Meziane part en dribbles et centre fort devant le but. A la 13′ sur une mauvaise remise de la tête d’un défenseur, Bassa Djeri sort en catastrophe pour dégager mais le cuir revient sur Mahrez qui la place parfaitement au second poteau, un but à zéro pour l’Algérie. Au passage, Ouro-Akoriko hérite d’un carton après avoir touché la balle de la main avant qu’elle ne franchisse la ligne de but. Ce but des Fennecs portent un coup au moral des Togolais qui deviennent brouillons et rivalisent de médiocrité. Ainsi à la 28′, Kouloun passif laisse passer Atal qui derrière mystifie le reste de la défense Togolaise pour scorer sur une belle frappe; 2 à zéro pour l’Algérie. Deux minutes après sur une énième perte de balle, les Algériens contre attaquent et lancent Mahrez dans le dos de la défense qui y va de son doublé de la soirée; 3 buts à zéro. Les espoirs togolais s’effondrent. A la 35′ nouvelle mauvaise nouvelle; Sadate Ouro-Akoriko sort sur blessure remplacé par le jeune Akakpo Wilson d’Al Ithiad en Egypte. A la 39′, une partie du public vocifère. On y entends « Sheyi changement ». Le capitaine ne rassure aucunement le public et rate des contrôles. A la 41′, sur une ouverture d’Atakora, Dossevi adresse un centre à Adébayor qui loupe sa tête car bousculé malheureusement par Fodoh Laba. Score à la mi-temps, 3buts à zéro pour l’Algérie.

A la reprise, le Togo revient avec de meilleures intentions. Adébayor et Laba décrochent pour recupérer la balle et jouer avec les milieux de terrain. Derrière, Akakpo est très appliqué et enrayent les vélléités offensives des Fennecs avec beaucoup de sang froid. Ainsi à la 54′ sur un corner dela gauche vers la droite tiré par Dossevi, Laba Fodoh réduit le score d’une reprise de la tête; un but contre trois. Ce but réveille le public qui poussent à nouveau les Éperviers. Ces derniers prennent le contrôle du match mais ne trouvent pas la faille pour enflammer le match. Malgré les multiples opportunités des Eperviers et les entrées de Denkey et Mlapa, rien ne sera plus marqué jusqu’à la 92′ quand l’Algérie s’offre un quatrième but par l’entremise de Bounedjah sur un corner. Resté seul aux avants postes, l’attaquant d’Al Saad au Quatar marque devant des joueurs Togolais passifs.

Le Togo boucle un troisième match sans victoire à domicile lors de ses éliminatoires et stagne à la 3è place du groupe désormais rejoint par la Gambie. Mis à part l’Algérie déjà qualifiée, les autres équipes du groupe ont leur chances en vue de la qualification. Pour obtenir leur billet pour la CAN 2019, les Éperviers ont besoin d’une victoire en terre Béninoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com