COUPE DU MONDE 2018/AFRIQUE: LE SÉNÉGAL SAUVE LES MEUBLES

Fini les championnats nationaux de football dans la plupart des pays au monde et place à la plus prestigieuse des tournois de football au monde: la Coupe du monde.

Chaque quatre ans, le monde entier vibre pour le football. La Coupe du Monde de football rassemble les meilleures equipes de chaque Confédération de football affiliée à la FIFA (Fédération Internationale de Football Association ndlr).

Pour cette édition 2018 qui se déroule en Russie, l’Afrique est représentée par le Maroc, l’Egypte, la Tunisie, le Nigéria et le Sénégal. Avant l’entame de cette grande messe mondiale du football les supporters Africains fondaient leur espoir principalement sur l’Egypte de Salah malheureusement blessé lors de la finale de la Ligue des Champions UEFA.

Pour leur entrée en lice l’Egypte était face à une équipe amorphe et brouillonne de l’Uruguay. Les Pharaons sans leur star Salah n’ont pas réussi à damer le pion aux Uruguayens malgré la mauvaise prestation de Suarez et Cavani, tous deux dans un petit jour. Le salut de la Celeste viendra du défenseur Gimenez qui reprit de la tête un corner à la 89′. Score final 1-0 en faveur de l’Uruguay.

De son coté le Maroc d’Hervé Renard se présentait face aux Perses de l’Iran pour leur entrée dans ce Mondial 2018. Les Lions de l’Atlas qui n’ont jamais gagné leur match d’entrée dans une Coupe du Monde en quatre participations avaient à cœur de briser le signe indien. Il se sont battus et ont dominés les Perses statistiquement soit 68% de possession, 13 tirs dont 3 cadrés contre 32% de possession, 9 tirs dont 2 cadrés pour l’Iran. Mais à la 95′ sur un coup franc venu de la gauche l’Iranien Safi trouve la tête du Marocain Aziz Bouhaddouz pour un but contre son camp. Grosse déception pour les coéquipiers de Bénatia et Bellandha.

Par ailleurs le Nigéria se mesurait à la Croatie pour leur premier match du Mondial 2018 le samedi 16 juin. Tout le continent Africain attendais une réaction de la part des Super Eagles qui ont fait le buzz d’avant Mondial avec leur maillot plébiscité comme le plus beau. Trop étaient-ils pour prétendre gagner ce match face à des Croates bien en place et disciplinés autour du milieu de terrain tenu par la paire Modric-Rakitic. Mis à part quelques actions isolés ici et là, les Nigérians n’ont pas pu inquiéter les Croates dominateurs poussant même Etebo à inscrire un but contre son camp à la 32′. La Croatie va même corser l’addition sur penalty par Modric à la 71′.

Lundi 18 juin, la Tunisie affrontais l’Angleterre pour leur début du Mondial. Les Anglais avec un effectif jeune et dynamique n’hésitais pas à bousculer les Aigles de Carthage d’entrée de jeu. Ainsi à la 11′ les Tunisiens sont surpris par le « Prince » Harry sur une tête. Pour ne rien arrangé, le portier Mouez Hassen se blesse et fut obligé de céder sa place. Mais malgré tout les Tunisiens réussissent à revenir dans le match par l’entremise de Ferjani Sassi qui transforme un penalty à la 35’pour le premier but de l’Afrique dans ce Mondial; 1-1 à la pause. Au retour des vestiaires les Anglais poussent et à la 91′ Maguire trouve Kane qui double la mise et arrache les trois points du match.

Dernier pays Africain à entrer dans ce Mondial, le Sénégal dirigé par le coach le plus jeune de la Coupe du Monde(42 ans ndlr), portais l’espoir de tout un Continent. Après les quatre défaites des représentants Africains dans ce Mondial, la troupe des Lions de la Terenga était gonflée à bloc face à la Pologne du redoutable meilleur buteur des éliminatoires Robert Lewandowski. Les Sénégalais porté par leur capitaine Sadio Mané mettaient beaucoup d’impact physique dès l’entame du match. Ils laissèrent la possession de la balle aux Polonais mais étaient très entreprenant en contre attaque en s’appuyant notamment sur la vitesse de Sarr et Mbaye Niang. Les Sénégalais pressent haut les Polonais et les poussent à la faute. En effet, sur une récupération musclé de Niang sur le coté gauche, Mané décale Gueye qui tire et vois son tir détourné par Cionek dans les buts de Schezcny à la 37′; 1-0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, le coach Polonais intensifiait son jeu offensif d’entrée mais les Lions sous la direction du Coach Cissé se regroupent et font face aux assauts des Polonais. Le portier Sénégalais joue sa partition et écœure les attaquants Polonais. Par ailleurs sur une remise en retrait de Krychowiak, Niang juste entré en jeu après un choc fait parler sa vitesse et devance le gardien Polonais et va marquer dans le but vide. 2-0 à la 60è minute; l’Afrique jubile. Les Polonais ne désarmaient pas et vont pousser pour inscrire un but à la 86′ par le même Krychowiak qui trompe le gardien Sénégalais sur un coup franc bien exécuté sur le flanc droit. Malgré cette frayeur en fin de partie, le Sénégal va signer la première victoire de l’Afrique dans ce Mondial; score final 2-1. L’Afrique exulte, les Lions ont rugi et les Ours ont fui dans la forêt.

L’Afrique fait une mauvaise entame dans ce tournoi en n’enregistrant qu’une seule victoire sur les cinq matchs disputés. Trois buts ont été marqués et 7 buts encaissés tous sur coups de pieds arrêtés. Il n’ y a aucun doute, l’Afrique est fragile sur les coup de pieds arrêtés et il va falloir que les différents sélectionneurs travaillent dessus pour éviter une élimination hâtive de nos ambassadeurs en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com