TOGO/CHAMPIONNAT UNIVERSITAIRE DE FOOTBALL: LE RESUME

Démarré le 28 mars passé, le championnat Universitaire de Football édition 2018 s’est clôturé le 25 avril par la finale qui a mis aux prises la Faculté des Sciences Humaines et de la Société (FSHS) et l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA-TG). De l’élimination des deux grands favoris de l’épreuve –FASEG et INJS ndlr– au triomphe de la FSHS devant la solide équipe de ESA-TG en passant par le match de quart de finale rejoué; FOOT CHRONIQUE vous fait le point sur les résultats du Championnat Universitaire de Football Edition 2018.

Les contre-performances : FASEG et INJS

L’INJS mais aussi la FASEG étaient des équipes à craindre lors du Championnat Universitaire de Football. L’INJS, l’équipe de KSSIMBO HUNLEDE n’a pas créé la sensation au cours de ce tournoi. Après s’être difficilement qualifié lors de la phase des poules, l’INJS avait aussi souffert en quart de finale pour se tailler une place en demi-finale. Là à cette étape, l’INJS fut atomisé 4-1 par la FSHS amené par le duo OURO AGORO-OURO TAGBA. Dans cette rencontre, non seulement l’INJS avait affiché ses points faibles mais aussi sa difficulté à se relancer dans une rencontre. Au final, cette équipe sera quatrième de la compétition puisqu’elle perdra encore en match de classement face à la FASEG.

La FASEG, amené par un certain AWADI, meilleur buteur et meilleur joueur du Tournoi Universitaire de Football à 8 faisait peur. Mais au final, il a fallut qu’une équipe d’ESA-TG bien regroupée défensivement en demi-finale pour voir cette équipe étaler ses faiblesses en matière de finition, de précision, de concentration et de  gestion de pression. ESA-TG va pousser la FASEG à se mesurer aux tirs au buts. Ce jour-là le dernier tir de la FASEG était l’oeuvre du N°13 DATSIA Koudjo qui ouvre trop son pied et rate complètement son penalty donnant ainsi la chance à l’ESA-TG de se qualifier en finale après le dernier tir réussit par BONFOH Matiou. Cette équipe de la FASEG finira troisième après sa victoire sur l’INJS. Troisième place décevante bien-sûr pour une équipe Championne en titre.

La polémique : le quart de finale FDD vs FSHS rejoué pour erreur de gestion de match

Le 17 Avril 2018 à 16h, la FDD se mesurait à l’équipe de la FSHS qui avait soif de victoire après sa défaite 2-1 face à la FSS. À la fin des 90 min, c’est la Faculté des Sciences Humaines et de la Société (FSHS) qui l’emporta 2-0 devant la FDD.

Juste après la fin du match, le capitaine de la FDD a fait une réclamation qui a abouti. En effet,au cours de la rencontre, le quatrième arbitre a autorisé un 4e changement pour la FSHS au lieu de 3. Alors la FSHS avait effectué ces trois changements, un joueur se blesse. Le coach remplace le joueur blessé par un autre. Ainsi, puisque c’était une erreur d’arbitrage, le match était à rejouer.
Ce qui fut fait le 19 avril 2018 sur le Terrain Rouge. Après un match fou, c’était la FSHS qui l’avait emporté sur un score de 2 buts contre 1. Cette victoire a permis a cette équipe de la FSHS de se hisser en demi-finale.

L’exploit : ESA-TG défait l’ogre FASEG en demi-finale

CERFER et FORMATEC ont perdu, FLLA s’est contenté du nul, ESIBA a été pulvérisé 5-0 lors de la troisième journée des phases de groupe. Voila ce à quoi ressemblait le tableau de chasse de la FASEG avant les demi-finale. Intraitable face aux « cadors » du championnat, généralement facile face aux écuries plus modestes, on ne voyait pas comment la FASEG pouvait être battu cette année.
Et pourtant, ESA-TG l’a fait en demi-finale. L’Ecole Supérieure des Affaires (ESA-TG) a eu une réussite insolente depuis le coup de sifflet de l’arbitre. De l’état de grâce de ses défenseurs aux différents arrêts de son gardien de but, ESA-TG a repoussé tous les assauts du champion en titre, la FASEG.
Après une rencontre à 90% dominé par les « Fasegois« , il a fallut attendre les tirs au but pour départager les deux équipes. A cet exercice, l’ESA-TG a éliminé la FASEG pour valider son billet pour la finale; victoire 4-3 à la fin des tirs au but.

L’équipe en forme : FSHS, un rythme de champion

La FSHS a presque marché en quelques semaines sur toutes les équipes. Du 0-5 face à EAMAU, jusqu’au 1-0 face à la surprenante équipe d’ESA-TG en passant par le double 4-1 d’abord face à ESIBA, puis face à l’INJS en demi-finale, il fallait une équipe bien plus soudée pour venir à bout de cette équipe Championne de cette édition 2018. Forte défensivement mais aussi offensivement avec une tactique de 3-4-3 bien assimilée par les joueurs, il fallait d’abord surpasser le milieu de cette équipe bien surveillé par BATAKE, KODOKO Kokou soutenu par deux ailiers DARFOU Faras et ABOUDOU Issa, pour ensuite percer une défense bien regroupée composé de TCHASSANTI Napo, NYOHOE Dieudonné et AKAIBO Loukouman qui se regroupait très vite pour ne rien laisser passer avant de retrouver dans les cages AIGBA Abdoul. Devant, il fallait un mur bien bétonné pour ne pas trembler face au trio OURO-AGORO Ismaël, OURO-TAGBA Moubarak et AGALA Komla. C’était une véritable machine de guerre.

Sur l’ensemble de la compétition, personne n’a fait mieux que la FSHS. La FSHS a encaissé 5 buts en 6 matches tout en marquant 17 buts de la première journée des phases de poules à la finale, couronnée par une coupe.

Le joueur : OURO-TAGBA Moubarak (FSHS)

 Dans tous les bons coups de son équipe, l’attaquant de la FSHS, OURO-TAGBA avait été encore décisif lors de la victoire des siens contre ESA-TG lors de la Finale sur un coup franc dans la surface de réparation qu’il n’a pas manqué de mettre au fond des filets. Il a répondu présent à chaque fois qu’il a été sollicité pour donner l’avantage à son équipe de la FSHS.
Si la FSHS vient de remporter ce trophée après la brillante victoire en demi-finale sur l’INJS (1-4, avec un triplet de OURO-TAGBA), il le doit en partie à son jeune attaquant N°9 OURO TAGBA auteur de 9 réalisations. Certainement, un joueur à surveiller de près.

Le but : OURO-TAGBA (FSHS)

Quelle frappe que celle envoyée par OURO-TAGBA Moubarak dans la lucarne de KAGBATAWOULI, le portier d’ESA-TG en finale. Sur un coup franc indirect dans la surface de réparation, l’attaquant de la FSHS a envoyé une merveille de frappe pour inscrire son 9e de but du Championnat.
Suffisant pour permettre à la FSHS de repartir du terrain rouge avec le trophée mis en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :
www.000webhost.com